Bruitparif

Enquête

Des méduses à l’assaut de Paris. Vers une ville-aquarium ? [N°3]

Ces dernières années, quelques dizaines de micro appelés sobrement « méduses » ont été installé dans les rues de Paris par une association du nom de Bruitparif. Son but ? Développer une cartographie sonore de la capitale et s’imposer, entre autre, comme une technologie de régulation des conflits de voisinage. Ces « méduses », bien plus urbaines que marines, sont amenées à se développer largement à l’avenir. Elles posent pourtant de profondes questions sur l’usage policier qui pourrait en être fait et sur la technologisation de la vie au cœur de la « Métropolis » qu’est Paris.